24/05/18 Berlin

24/05
Débat
 
"Refonder l'Europe ? Il est temps pour de nouvelles utopies"
 
 
Organisée en coopération avec le Centre Français de Berlin, cette première manifestation a marqué l’inauguration du cycle de manifestations de l'European Law School, Université de Humboldt. La soirée fut un véritable succès et a fait salle comble.
 
Elle a débuté par une table ronde réunissant quatre intervenants :
  • Daniel Cohn-Bendit, figure éminente de Mai 1968 mais également de la vie politique européenne;
  • Beate Freudig, fondatrice et partenaire de BE-YOND, société de conseil et de stratégie ;
  • Franz Mayer, Juriste, Professeur de droit européen à l’Université Bielfeld et membre du groupe de réflexion sur l’Europe « Glienicker Gruppe »;
  • Susanne Zels, membre du Conseil d’administration du groupe de réflexion « Polis 180 » et co-directrice du programme « Identité européenne »
La table ronde fut animée par deux étudiants de l’European Law School ; Messieurs Jochen Schlenk et Antonius Achtner. Via la plateforme « sli.do », le public a été chargé dans un premier temps de voter les deux thématiques principales du débat, puis a soumis de multiples questions qui ont rythmé la discussion des intervenants. La table-ronde a ainsi dûment rempli son objectif : produire un état des lieux de l’Union européenne 50 ans après 1968, mais surtout de questionner les différents scénarios possibles afin d’aboutir à une Union européenne plus libre, souveraine, unie, démocratique et solidaire.
L’expertise des intervenants sur ces questions a ouvert de multiples champs de réflexion que la diffusion du film « La Traversée », en seconde partie de soirée, a permis d’approfondir. Réalisé par Romain Goupil et Daniel Cohn-Bendit, ce documentaire de plus de deux heures en forme de « road-movie » est une observation du quotidien des Français, 50 ans après mai 1968. La qualité du documentaire et la perspective adoptée ont permis un vif échange avec la salle. La discussion avec le public a d’ailleurs permis à Daniel Cohn-Bendit d’insister sur le point suivant : la lecture apportée à la « mosaïque » française est fondamentalement subjective et a été pensée comme telle.
 
La personnalité de Daniel Cohn-Bendit est une bonne allégorie de cette soirée du 24 Mai, placée sous le signe de la bonne entente franco-allemande, entre la table ronde qui s’est déroulée en allemand, le film et la discussion avec le public majoritairement en langue française et une salle tout autant métissée.
 
Heure :
18h00-22h30
 
Lieu :
Müllerstrasse 74, 13349 Berlin
 
Participants :
Daniel Cohn-Bendit | Figure éminente de Mai 1968 mais également de la vie politique européenne
Beate Freudig | Fondatrice et partenaire de BE-YOND, société de conseil et de stratégie
Franz Mayer | Juriste, Professeur de droit européen à l’Université Bielfeld et membre du groupe de réflexion sur l’Europe « Glienicker Gruppe »
Susanne Zels| Membre du Conseil d’administration du groupe de réflexion « Polis 180 » et co-directrice du programme « Identité européenne »
 
Coordinateurs :
MM. Jochen Schlenk et Antonius Achtner, étudiants de la European Law School
 
Encadrement :
M. Luc Paquier | Directeur artistique du Centre Culturel Français de Berlin
Yoan Vilain | Directeur d’études de la European Law School
 
Organisé par: