retour

La numérisation – défis, chances, risques

Quels sont les effets du changement numérique sur la société et l’environnement ? Comment replacer les développements mondiaux liés à la numérisation dans un contexte européen ? Quelles « utopies numériques » peuvent être imaginées ? Quels risques doivent être appréhendés ?

Format :

(Débats en ligne)

Un groupe d’étudiant de la TU Dresden a organisé une série de quatre débats en ligne. Chaque débat a porté sur un aspect particulier de la numérisation et prenait la forme d’une discussion entre quatre à dix invités, avec la possibilité pour le public d’intervenir. L’un des objectifs principaux des discussions était d’aborder les défis, les chances et les risques de la numérisation dans une perspective plurielle entre perceptions allemandes, françaises ou francophones.

Les débats ont eu respectivement pour thème :

  • Les risques de la numérisation à travers la littérature contemporaine
  • L’art numérique : influence de la numérisation sur la production artistique
  • L’enseignement scolaire sous l’influence de la numérisation

Dates et lieux :

Les ateliers-débats ont eu lieu en septembre 2020. Vous trouverez une description détaillée du projet sur le site web du Centrum Frankreich | Frankophonie (CFF) de la TU de Dresde.

Atelier 1 : Les risques de la numérisation à travers la littérature contemporaine : mardi 8 septembre 2020 à 15h.

Le but de ce débat est d’interroger la contribution de la littérature au débat public portant sur différents aspects de la numérisation. Ainsi, la littérature est-elle un moyen d’alerter quant aux risques de la numérisation ?

© CFF

Présentation : Martin Braun (TU-Dresden)
Participants : Aude Seigne (auteure), Martina Stemberger (chercheuse en littérature), étudiants de la TUD, étudiants français

Atelier 2 : L’art numérique : influence de la numérisation sur la production artistique : mercredi 9 septembre 2020 à 13h.

Ce débat a pour but d’interroger le lien entre production artistique et numérisation : Comment la numérisation affecte-t-elle les artistes? Comment l’industrie de l’édition réagit-elle à la numérisation?

© CFF

Présentation : Maria Geringer (TU Dresden)
Participants : Joachim Séné (auteur), Sir Rosenfeld (musicien), étudiants de la TUD, étudiants français

Atelier 3 : L’enseignement scolaire sous l’influence de la numérisation : jeudi 17 septembre 2020 à 17h.

Le débat de cet atelier est dédié à la question de la numérisation dans l’enseignement scolaire : comment maximiser l’utilisation d’outils numériques dans le milieu scolaire? Quels sont les risques et les avantages d’une numérisation croissante pour l’enseignement?

© CFF

Présentation : Cassandra Claus, Julia Steinigen (TU-Dresden)
Participants : Bruno de Lièvre (chercheur en les sciences de l’éducation), Martin Arndt (commission scolaire), étudiants de la TUD, étudiants français et participants du public


Langue :

Les ateliers-débats se sont déroulés en français.

Intervenants :

Débat sur les risques de la numérisation à travers la littérature contemporain

    • Aude Seigne: auteure francophone originaire de Genève, qui a publié le roman « Une toile large comme le monde » (2017)
    • Dr. Martina Stemberger : chercheuse en littérature
    • Animé par Martin Braun (TU-Dresden)

Débat sur l’influence de la numérisation sur la production artistique

    • Joachim Séné : auteur français
    • Sir Rosenfeld : musicien francais
    • Animé par Maria Geringer (TU-Dresden)

Débat sur l’enseignement scolaire sous l’influence de la numérisation

    • Bruno de Lièvre : professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation de l’Université de Mons
    • Martin Arndt : adjoint au ministère d’état de Saxe pour le culte et l’éducation
    • Animé par Cassandra Claus, Julia Steinigen (TU-Dresden)

Vous trouverez une description détaillée du projet sur le site web du Centrum Frankreich | Frankophonie (CFF) de la TU de Dresde.

Les documents et enregistrements présentés ci-dessus font partie du projet étudiant « Utopia Europe 2020 – Utopie numérique » de l’université technique de Dresde et ne doivent pas être considérés séparément. L’auteur ne prétend pas à l’exhaustivité, à l’exactitude ou à la complétude du contenu. Aucune responsabilité n’est assumée pour les conséquences de l’utilisation de ces matériaux. L’auteur se réserve tous les droits de propriété intellectuelle sur ces documents. Toute reproduction, traitement, distribution, stockage ou utilisation d’objets tels que des images, des diagrammes, des sons ou des textes dans d’autres publications électroniques ou imprimées n’est pas autorisée sans l’accord de l’auteur.